J’expérimente mon Univers

Le 26 avril dernier, je créais mon premier univers public et je le présentais en ces termes dans un commentaire sur ce même site.

« J’ai commencé un univers pour un cdi de collège : http://www.netvibes.com/chezttcil. Comme je ne suis pas titulaire (pas encore, héhéhé), je peux ainsi garder un fil conducteur de mon travail et le transporter de lieu en lieu. Libre aux documentalistes que je remplace de s’appproprier ou parfois rejeter les outils que je laisse en place après mon passage.
J’ai commencé un univers netvibes que je compte mettre en page de démarrage dès lundi sur les ordinateurs du CDI. Mon but est de proposer aux élèves (à tous ceux qui viennent au cdi) une entrée sur
internet différente de celle de leurs habitudes. J’ai tenté l’outil blog : http://chezttcil.hautetfort.com mais je constate que les élèves rechignent à s’en servir. Il faut faire un effort de reflexion pour chercher tandis que google les conduits vite à wikipédia ce qui semble invariablement les satisfaire totalement.
Un portail d’accueil pourra t-il interpeler avec plus de succès ?
Les univers me paraissent un outil formidable pour travailler avec les élèves, je ne sais pas encore comment, mais ce support me semble assez souple à utiliser pour fédérer les trouvailles de tout un chacun au cdi quelque soit son temps de passage. De même pour les profs, on doit pouvoir fédérer et organiser nos favoris grâce à ce support. A suivre donc. »

Univers chezttcilUnivers presse- recherche- pour les collégiens / http://www.netvibes.com/chezttcil

Aujourd’hui, j’ai déjà fait un peu évoluer mon outil, il est depuis 15 jours en page d’accueil des écrans du CDI.
Je précise : aucune formation n’a été faite aux élèves, les profs ne le connaissent pas. Je suis dans ce CDI depuis mi-mars, autant dire que les élèves et moi nous ne nous connaissons pas vraiment, idem avec les collègues. Par contre nous avons un réseau avec chacun une boite mail identifiée ce qui permet de communiquer rapidement de l’information (entre adultes seulement).

Donc, que s’est-il passé ? La première semaine les élèves ont zappé ma page, ils ont attrapé google, parfois avec quelques difficultés. Certains d’entre eux pensent que l’accès à internet est forcément la page d’accueil de google sur tous les ordinateurs.

La deuxième semaine, j’ai donné une consigne : « avant toute recherche, vous explorez la page qui est sur votre écran. Certains ont rechigné, beaucoup ont attendu que je sois acaparée ailleurs pour vite ouvrir leur google préféré, d’autres ont trouvé la fenêtre google dans les pages de l’univers et s’y sont engouffrés. On est jamais aussi bien que là ou on connait finalement.

Mieux encore, deux élèves sont venus travailler sur un sujet « les nouvelles technologies et le droit « , une autoroute pour moi : j’avais deux document papier tout neuf à leur donner, plus mon onglet : internet et le droit ». Ils sont restés figés devant leur écran. Des grands pourtant. Madame, notre sujet c’est « les nouvelles technologies et le droit ». Moralité, ce n’est pas gagné, nos gosses ne lisent pas et préféreraient des réponses toutes faites. Avec un moteur ils tapent les mots du prof et impriment le nombre de page tirés sur wikipédia qu’on leur tolérera (parce que c’est la première réponse qui arrive, les 4emes ont avoué), et aussi parce-qu’ils connaissent ce chemin. Et basta.
Je les ai interrogé sur leurs pratiques personnelles :
– « si tu cherches un tee-chirt blanc, tu rentres dans le premier magasin venu et tu attrapes le premier tee-chirt blanc que tu trouves et tu l’achètes ».
Ils se sont montrés outrés !
 » Ah mais non, il faut qu’il soit comme ci, comme ça, la marque, la taille…  »
-« Et quand c’est une information pour un exposé, tu n’as plus d’exigence ? »
-« C’est pas pour nous, c’est pour le prof »

Et bien on a du travail les p’tits gars!
A travers cette observation, courte mais parlante, j’en déduis qu’il va me falloir prévoir une formation pour l’usage de cet univers, en lien avec des ensignants, prof de techno et français peut-être. La mise à niveau n’est pas seulement des élèves, les collègues ne sont pas tous familiés de ces outils. La politique documentaire est certainement un bon ancrage pour uniformiser les pratiques et les outils de recherche, de prise de note et d’exploitation des ressources. Je réfléchis à un nouvel univers public pour mes collègues cette fois à mettre en page d’accueil en salle des profs. Mais netvibes pour l’instant ne propose q’une page publique. Il me faut créer un autre compte, donc une petite perte de souplesse à l’usage.

A bientôt pour la suite des expérimentations et observations.

ttcilCécile Sarazin

Une pensée sur “J’expérimente mon Univers”

  1. expérience passionnante et qui ne m etonne guère des pratiques des adultes et élèves en matière de recherche documentaire : y a du boulot en perspective!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *