Focus sur la « Profdocosphère »

J’ai décidé de consacrer l’article de rentrée de Cactus acide à la Profdocosphère dont je découvre avec intérêt que 30 sites y sont aujourd’hui référencés, ce qui n’est pas rien. D’autant que j’ai en mémoire un échange avec Richard Peirano, il y a à peu près deux ans, qui s’étonnait du faible nombre de professeurs documentalistes qui publiaient sur la blogosphère. Ce en quoi il avait raison. Il semble bien que la situation ait évoluée dans le bon sens et si les raisons de ce changement de tendance restent à déterminer, l’initiative de Claire Cassaigne, à l’origine de cette plateforme, est à souligner.

Je ne sais ce qui est à l’origine du nom « Profdocosphère », mot qui doit manifestement constituer un défi pour le référencement… mais est une vraie invitation à la sérendipité. Cette approche est d’ailleurs soulignée sur la page d’accueil du site. La répartition par mots clés a par ailleurs attirée mon attention. Non que je veuille tirer des conclusions trop hâtives sur ce qui n’est qu’une approche professionnelle parmi d’autres, celle des professeurs documentalistes qui publient sur la blogosphère. Je note tout de même que sur ces 30 sites, 22 prennent pour thématique la « pédagogie », ce qui qualifie, manifestement, la représentation qu’a notre profession d’elle-même. A noter que je n’entends pas, par cette réflexion, exclure la gestion (4 occurrences), autre volet important de notre mission, qui se prête sans doute moins à cette forme de publication. Je ne voudrais pas non plus surinterpréter le nombre d’occurrences pour la « Réflexion » (13, soit un peu moins de la moitié), qui pourrait laisser supposer une approche des professeurs documentalistes qui soit davantage centrée sur la description de leurs pratiques plutôt que sur des formes d’analyse. L’une, d’ailleurs, n’exclut pas l’autre.

Quels que soient les contenus de ces sites ou de ces blogs, cette profdocosphère, désormais étoffée, est donc à saluer, en espérant qu’elle continue à se développer. J’observe sur ce point qu’un nouveau site est « en attente » de validation. Peut être le tien, Richard…

Une pensée sur “Focus sur la « Profdocosphère »”

  1. ah oui c’est vrai, y faut que…

    pour l’histoire, profdocosphère renvoie à bibliosphère, terme en vogue chez les bib2.0 il y a deux ou trois ans dans le sillage de l’ami silvae. Moi je disait doca, là c’est doco, il faut de toute façon le terme ad hoc comme dirait mon poissionnier.

    je vais le faire, je vais le faire je vais le faire je vais le faire je vais le faire je vais le faire je vais le faire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *