Wikipédia, un modèle de chaîne éditoriale a posteriori ?

Je vous soumets dans ce billet une préparation de séance et sa fiche d’activité élaborée dans le cadre d’un EPI Langues et cultures étrangères. Si le sujet de la recherche porte sur Al-Andalus, l’objet de la séance questionne le modèle éditorial de l’encyclopédie collaborative Wikipédia. Ce qui fait lien, en termes de sens à donner aux apprentissages, est donc déterminé par les conditions de fonctionnement et d’utilisation ce cette plateforme, lesquelles caractérisent les savoirs qui ressortent de l’information-documentation introduis dans la situation pédagogique. Cette approche, interdisciplinaire, me permet d’éviter, chez les élèves, les effets de surcharge cognitive qui résultent de l’accumulation de tâche lors d’une même activité. Ce qui aurait été le cas si j’avais fait le choix de traiter simultanément le modèle éditorial de Wikipédia, qui renvoie à la fiabilité de l’information sur cette plateforme, et Al-Andalus, qui renvoie à la recherche d’information sur un sujet donné. Ce traitement différé dans le temps est essentiel pour que les élèves soient ensuite en mesure de transférer les savoirs qu’ils ont acquis à une situation analogue ou résolument différente.

Une pensée sur “Wikipédia, un modèle de chaîne éditoriale a posteriori ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *