La photographie de presse

Le Clemi vient de lancer la campagne d’inscription des établissements à la 23ème Semaine de la presse, déclenchant chez les professeurs documentalistes une frénésie sans nom dont l’une des premières manifestations est la réservation des titres de presse. Et il faut bien le dire, dans cette ruée dénuée de compassion, votre hôte n’a pas été très bon… et va  devoir se contenter de quelques vilains petits canards. Mais vous connaissez cette histoire et pour passer à la suite j’espère pouvoir compenser fin mars avec cette séance dédiée à la photographie de presse.

Cette séance qui trouvera sa place dans la thématique « Des images pour informer » ne réserve pas de difficulté particulière si ce n’est pour se procurer l’article de « Le Monde » en date du 21-22 mars 2010. Ce qui ne devrait pas poser de problème à celles et ceux qui sont abonnés au quotidien. Pour les autres…, j’ai bien effectué une simulation pour acquérir des droits et, face aux coûts prohibitifs significatifs, essayé d’apitoyer les membres du service qui gère les droits d’acquisition. En vain. Je me propose donc d’assumer l’envoi ce cet article à qui en fera la demande ici.

A noter que cette séance, dont le déroulement  est inspiré des situations-problèmes, doit pouvoir être expérimentée avec des élèves de 4ème pour lesquels l’approche narrative de cette photographie peut constituer l’essentiel des « objectifs spécifiques ».

 

6 pensées sur «La photographie de presse»

  1. Quand tu l’auras faites, je veux bien lire un compte-rendu ;-) pour voir comment les élèves ont réceptionnés l’activité

  2. Je me permets de vous demander l’envoi, comme vous le proposez, de l’article « Le Monde » en date du 21-22 mars 2010.
    Je suis professeur documentaliste en collège. Je souhaite effectuer la séance que vous avez proposée et que je juge très judicieuse.
    Vous en remerciant par avance.

  3. J’ai eu l’occasion de tester cette séance il y a deux ans avec des élèves de 4ème. Elle s’est bien déroulée pour la partie narrative à partir du questionnement quintilien et pour la recherche en ligne où les élèves ont très vite identifié l’extrait de l’article ainsi que les autres pages web qui le commentaient. La partie situation-problème s’est donc révélée convaincante.
    En revanche les élèves ont été déconcertés lorsqu’il s’est agit de différencier les approches dénotative, constatative et interprétative. Un élève pourtant a vu dans la position du rhinocéros celle d’un chien assis (devant son maître?) , ce qui est un début.
    C’est la raison pour laquelle je conseillerais cette séance plutôt pour des élèves de 3ème-2nd. A moins que l’on ne se focalise, avec des 4ème, sur la partie situation-problème et les fonctions d’une photographie de presse.

  4. Pingback : Pour préparer la Semaine de la presse | Cactus Acide

  5. Pingback : La caricature, une information impertinente ..? | Cactus Acide

  6. Pingback : La Semaine de la presse sur Cactus acide | Cactus Acide

Laisser un commentaire